INJECT-STYRÈNE TECHNOLOGIE

DÉVELOPPEMENT DURABLE

ENVIRONNEMENT

En quoi le polystyrène peut-il être considéré comme un ÉCOmatériau ?

Le polystyrène expansé (PSE) est un produit durable de la pétrochimie ainsi qu’un matériau ayant d’excellentes propriétés thermiques; Isolation résidentielle, glacière, verre à café, etc. Malgré ce fait, son recyclage est couteux et limité. Et pour cause, ce matériau est composé de 98% d’air et seulement 2% de matière, donc très peu de matière plastique à récupérer. En conséquence, près de 40 000 tonnes de polystyrène (tous types confondus) sont enfouies chaque année au Québec, dont un fort pourcentage de PSE.

Cependant, il y a de bonnes nouvelles, Inject-Styrène Technologies, avec ses partenaires, a su offrir un nouveau souffle de vie à ce matériau. De nouvelles solutions permettent maintenant de revaloriser et de rentabiliser rapidement, sans produit chimique et un minimum d’énergie, le PSE post-consommation en isolant thermique injecté à haut rendement énergétique.

Voici donc pourquoi nous considérons que les produits isolants ISOBILL MD/® et ÉCOBILL MD/® sont des écomatériaux :

NOS PRODUITS :

  • Sont classés non dangereux selon le Système Général Harmonisé (SGH).
  • Ne contiens pas de HCFC ou HFC qui endommagent la couche d’ozone.
  • Sans poussière ni vapeur nocive. Classé A+ par Véritas international pour la qualité de l’air.
  • Contribue à la réduction des GES dus à l’inefficacité énergétique des vieux bâtiments sans isolation.
  • S’injecte dans les parois sans démolition. 
  • Contribue à la diminution des transports des nombreux matériaux et déchets de construction.
  • Éliminer l’enfouissement ou le traitement des matériaux inutilisables.
  • Ne contamine pas les matériaux en contact pouvant être récupérés.
  • Issues d’un programme de récupération (tri à la source
  • Sont récupérables et réutilisables jusqu’à 2 fois à l’intérieur du même procédé d’injection.
  • Exigent près de 3 fois moins d’énergie à produire qu’un panneau rigide fabriqué en usine.
  • Sont conditionnées mécaniquement, sans aucun produit chimique.
  • Contiens un minimum de 25% de matière recyclée

En ce sens, Inject-Styrène Technologie croit fortement qu’il est avantageux et écoresponsable d’utiliser les propriétés isolantes du PSE post-consommation afin d’apporter des solutions durables et écologiques à la réhabilitation énergétique des bâtiments sans déchet de construction pour tous les propriétaires de bâtiments existants.

TROUVEZ UN ENTREPRENEUR ACCRÉDITÉ

GESTION ENVIRONNEMENTALE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Les considérations environnementales au cœur du processus décisionnel

Si le 21e siècle est celui de l’innovation technologique, il est également le théâtre d’une prise de conscience collective sur les limites du monde dans lequel nous évoluons. Témoins probants que les temps ont changés, les citoyens corporatifs deviennent maintenant des acteurs prépondérants d’une amélioration continue, d’une gestion éthique et transparente, au service d’une économie verte et assujettie à la transition écologique.

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Figure de proue de ce mouvement, Transition Énergétique Québec, en collaboration avec le gouvernement du Québec, a publié en 2017 « Le plan directeur 2018-2023 en transition, innovation et efficacité énergétique », afin de démontrer l’exemplarité de l’État en matière de gestion de l’énergie efficace et sobre en carbone.  À la poursuite de ces objectifs, Québec a adopté une série de cibles à atteindre d’ici 2022-2023 et 2029-2030, entre autres pour son parc immobilier9.

SOLUTION DURABLE

Un rapport spécial du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) identifie l’isolation thermique comme l’un des facteurs contribuant au développement de solutions durables pour la lutte aux changements climatiques10.

ÉCONOMISER L’ÉNERGIE EN ISOLANT

MOINS D’ÉNERGIE POUR LE CHAUFFAGE ET LA CLIMATISATION

Un tiers de la production énergétique mondiale est actuellement destinée aux bâtiments11, le secteur immobilier, commercial et institutionnel consommant 11% de l’énergie produite12Au Canada l’on dénombrait en 2014 plus de 482 000 bâtiments commerciaux ou institutionnels au Canada. De ce nombre, environ 22% étaient localisés au Québec13. Au final, 51% de l’énergie produite était destinée au chauffage de locaux, et 6% à la climatisation14.

D’autres études en 2014 sur les logements résidentiels québécois présentaient des données encore moins reluisantes. Le chauffage et la climatisation des pièces demeuraient encore le plus grand consommateur d’énergie avec 65,2 % de la consommation totale en énergie des ménages. Selon un rapport de la SCHL, 540 000 logements et maisons unifamiliales ont été construits avant 1960. À ce jour, en grande majorité sont encore considérée peu, pas ou mal isoler. 

Inject-Styrène Technologies croit en un potentiel immense en économie énergie en améliorant l’efficacité énergétique des bâtiments existants et à moindres coûts. Il s’agit d’un levier de premier plan dans la lutte et l’adaptation aux changements climatiques.

NIVEAU DE CONFORT

L’amélioration apportée à l’enveloppement d’un bâtiment dont la durée de vie utile réaliste est de 100 à 120 ans16, s’amortit tout au long de son cycle de vie. C’est pourquoi le coût de vos travaux de rénovation doit vous apporter des résultats économiques, mais aussi de satisfaction personnelle. Il n’est pas tout de payer votre loyer, encore faut-il y être confortable sans devoir se ruiner. De plus, un bâtiment isolé permet l’utilisation de plus petits équipements de chauffage et de climatisation, moins énergivore, tout en maintenant le niveau de votre confort.

COÛT DES TRAVAUX

Le retour sur investissement de tels travaux devrait se faire dans un délai raisonnable. Heureusement, il est possible d’y arriver en préconisant la valorisation des matériaux de construction déjà présents avant le recours systématique à la démolition. Sachant que la démolition et la reconstruction représentent généralement entre 50 à 80 % des coûts totaux des travaux d’isolation. C’est pourquoi que les isolants injectés (sans démolition quand la situation le permet) vous assurent un retour sur investissement à court terme pour un maximum d’efficacité. Mais cela ne s’arrête pas là.

Les coûts reliés à la démolition et de construction c’est aussi

  • Démobilisation des occupants
  • 15 à 30 jours pour des travaux conventionnels d’isolation exigent démolition (versus 1-2 jour pour des travaux d’isolation sans démolition).
  • Gestion des poussières (amiante)
  • Inconfort, stress et autres inconvénients reliés à la gestion des travaux de démolition et de reconstruction.
  • Coût de dizaines de mètres cubes (tonnes) de déchet de démolition et de construction.
  • Autres impacts environnementaux des activités entourant les travaux de démolition et de reconstruction; Fabrication et transport des matériaux de construction, gestion des déchets (récupération, transformation, enfouissement), coût en énergie (électricité, essence)

C’est pourquoi nous croyons que la revitalisation énergétique des bâtiments existants, sans démolition quand il est possible, s’inscrit beaucoup mieux dans la poursuite d’un développement urbain, responsable et durable. (valorisation du bâtiment existant et diminution des déchets CRD)